Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 21:49

À la communauté universitaire, à la communauté en général,

La direction de l’université Paris 8 a décidé de retirer une autorisation de tenue de colloque en ses murs (« Israël, un État d’apartheid ? », prévu les 27 et 28 février prochains). Nous condamnons cette décision. Les raisons invoquées dans la lettre d’information aux personnels sont insatisfaisantes en l'état et insuffisantes dans les motifs avancés.


D’après le communiqué de la direction, l’utilisation du logo de Paris 8 fait problème, sans que celui-ci soit clairement identifié : puisque le colloque est censé se tenir dans les locaux de Paris 8, nous ne voyons pas qu’il y ait contradiction institutionnelle. L'université, dont la nôtre, a vocation à accueillir et reprendre les débats contradictoires qui traversent la société, selon l'exigence d'une probité intellectuelle et de libre expression. Il n'y a pas là caution d'une position arrêtée, mais affirmation d'une nécessité de penser les conflits, comme l'indique l'accord préalablement donné, en cohérence avec d'autres colloques, comme par exemple celui intitulé « Tsiganes Nomades, un malentendu européen ».


La direction estime que l’indépendance de l’université est menacée par l’apparence universitaire du colloque. Or, tant que celui-ci n’a pas lieu, et au vu des participants[1], comment présumer que cette manifestation ne serait pas « universitaire », si tant est que ce terme ait, en l’occurrence, quelque signification probante ? La neutralité, principe intangible de l’Université avancé pour retirer l’autorisation, n’est pas un principe fondamental de quelque colloque que ce soit : qu’il porte sur la politique d’Israël ou sur les paysans de l’an mil, la recherche universitaire ne saurait être neutre, ne saurait se passer d’allers-retours entre le passé et le présent, ne saurait renoncer à l’interprétation. L’université Paris 8 s’est signalée dans l’histoire et aujourd’hui par son engagement et son refus d’une « neutralité » vide de sens.


Aucun élément nouveau ne permet donc de justifier que l’autorisation préalablement donnée en bonne et due forme soit retirée.


À moins que les éléments nouveaux ne soient extérieurs et parfaitement étrangers au colloque lui-même. Ainsi la direction de s’émouvoir de « vives réactions laissant présager un risque sérieux de troubles à l’ordre public et de contre-manifestations »[2]. Ce sont donc les réactions présumées qui sont à l’origine du retrait, et non le colloque lui-même qui avait bien reçu autorisation. Ce sont donc des pressions extérieures qui motivent le revirement de la direction de l’université. De quelque côté que proviennent ces pressions[3], elles sont, à nos yeux d’universitaires, irrecevables et contraires à l’éthique de la recherche collective.


C’est pourquoi nous demandons que le colloque soit maintenu dans le murs de Paris 8.


Éric Alliez, Antonia Birnbaum, Stéphane Douailler, Nicolas Fretté, Ninon Grangé, Aurore Jacquard, Maria Kakogianni, Georges Navet, Emmanuel Pehau, Jacques Poulain, Plinion Prado, Lucie Rey, Patrice Vermeren

[1] Les participants sont des spécialistes de la question, venus de nombreux pays étrangers. Cf. l’article de Julien Salingue, participant au colloque, dans Médiapart : http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/170212/le-crif-ordonne-la-censure-luniversite-paris-8-, Julien Salingue est doctorant en science politique à Paris 8, il enseigne à l’université d’Auvergne.
[2] Communiqué de la direction de l’université à la communauté universitaire, 17 février 2012.
[3] Julien Salingue incrimine un communiqué du CRIF appelant à la censure de ce colloque et annonçant qu’il « pourrait être susceptible de provoquer des troubles manifestes à l'ordre public », « art. cité ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Palestine Paris 8
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Collectif Palestine Paris 8
  • Le blog du Collectif Palestine Paris 8
  • : Le Collectif Palestine Paris 8 se donne pour objectif d'informer et de sensibiliser la communauté universitaire autour du conflit israélo-palestinien, à la faculté de Paris 8-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
  • Contact

Recherche